Créer un univers fantasy – Choisir la période 1

Bonjour à tous et toutes, et bienvenue chez nous !

Je suis Ambrea Taddy, la dirigeante de l’Allée d’Orphée. Ce que nous faisons ? Créer des univers imaginaires pour écrire des histoires s’y déroulant, qui soient accessibles à tout le monde peu importe l’âge ou le niveau d’étude. Nous avons donc pas mal d’expérience dans le milieu, et nous savons que c’est quelque chose qui peut être assez compliqué, surtout au début.

Mais pas de soucis, car je compte écrire une série d’articles pour vous aider dans ce chemin long et fastidieux !

Aujourd’hui, je vous propose de vous attaquer à un gros morceau : Comment choisir la période couverte quand on crée un univers fantasy ?

Car oui, quand on crée un univers on a tout de suite envie d’imaginer les différentes créatures, les tenues, les lois et traditions… Mais il ne faut pas s’emballer car c’est loin d’être la première étape ! Vous allez voir, tout commence par la période. Une fois que c’est fait, tout vient naturellement.

 

 

Qu’est-ce que la fantasy ?

D’après Wikipedia, “La fantasy est un genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments surnaturels qui relèvent souvent du mythe et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie.”

C’est à la fois vrai et faux. Cette définition est en fait basée sur la version anglaise du mot “fantasy”. Elle regroupe la “low fantasy” qui est l’irruption de choses irrationnelles dans un univers familier (par exemple si un fantôme apparaît chez nous), mais également la “high fantasy”, qui est l’utilisation de choses irrationnelles comme règles de base pour un autre monde. En gros, la “low fantasy”, c’est ce qu’on appelle en français le “fantastique”, et la “high fantasy”, c’est ce qu’on appelle la “fantasy” tout court.

Pour être plus précis, la fantasy est un genre littéraire dans lequel on crée un univers différent du notre en utilisant des choses irrationnelles. Par exemple : la magie, des créatures surnaturelles, ou même simplement un monde semblable au notre mais qui a évolué différemment.

Lorsqu’on crée un univers de fantasy, il y a donc beaucoup de choses à faire, car c’est un monde entier qu’on crée, de ses règles et ses nations en passant par son climat. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider dans cette démarche !

 

Définir ses envies

Tout d’abord, il faut définir ce dont vous avez envie. Par exemple, l’usage de la magie n’est pas synonyme forcément de fantasy classique basée sur le Moyen-Âge comme on voit souvent. Elle peut également être utilisée dans le futur, ou même l’Antiquité. Pareil pour les monstres et autres créatures mythiques ! La première étape est donc de réfléchir sur vos envies. Est-ce que vous souhaitez utiliser les nouvelles technologies ? Est-ce que vous préférez partir d’un monde qui ne sait même pas encore ce qu’est un train ? Quels décors préférez-vous illustrer ?

Gardez en tête que la fantasy repose sur le fait de créer un univers parallèle, donc vous pouvez mixer plusieurs époques si c’est cohérent avec votre monde. Par exemple, l’état du monde peut être celui de l’Antiquité avec le même système de croyances et d’architecture, mais la magie aurait permis de créer des appareils de communication semblables à des téléphones, ou même des véhicules comme des voitures. Et si vous ne voulez pas utiliser la magie, pourquoi ne pas imaginer quelque chose de différent ? Par exemple, un monde qui n’a jamais connu la guerre et qui n’a donc pas pu développer les avancées technologiques qui en découlent, même si au niveau de la vie des gens de cet univers, nous sommes au même point qu’aujourd’hui ?

C’est votre univers, votre choix. Vous pouvez imaginer tout ce que vous voulez. Donc n’hésitez pas à modifier des choses, à réfléchir comment le monde aurait évolué s’il n’y avait pas certaines choses.

 

Se documenter

Peu importe ce que vous choisissez comme époque, il est très important de se documenter pour avoir une meilleure vision d’ensemble de l’histoire, et savoir ce qui vous attire le plus. De façon plus générale, vous devrez faire des recherches sur tous les domaines pour créer votre univers, mais la période est la chose la plus importante.

Quand vous créez un univers fantasy, que ça soit pour un roman ou un jeu de rôle, il faut penser à tout pour que le monde soit cohérent. Il vous faudra donc chercher pour chaque période : Le type de gouvernement, les croyances, l’architecture, la monnaie, les échanges (communication à distance, transports, langage et type de vocabulaire utilisé), les avancées techniques, etc… Afin d’être certain de la période que vous voulez utiliser, mais aussi pour voir ce qui est cohérent ou non avec votre univers. Mais on y reviendra plus tard…

Pour le moment, je vous propose de vous résumer brièvement les différentes périodes de l’histoire, et les choses qui pourraient vous intéresser pour créer votre univers. Vous êtes prêts ? C’est parti !

 

 

 

Préhistoire

La Préhistoire c’est toute la période entre l’apparition du premier humain, et les premières traces écrites. C’est donc une époque très large qui rassemble plusieurs choses : le  Paléolithique (l’âge de la pierre taillée) et le Néolithique (l’âge de la pierre polie), qui sont appelés en général “l’âge de pierre”, mais aussi “l’âge de bronze” pour certaines des civilisations qui ont eu du retard sur l’écriture, et ne sont donc pas passées à l’Antiquité (vous comprendrez en lisant mon petit paragraphe sur l’Antiquité).

Tout d’abord, comment définit-on la Préhistoire ? Quand est apparu le premier humain ? Les scientifiques s’accordent à dire que c’est l’utilisation d’outils qui a fait apparaître l’Homme. En gros, dès que des animaux utilisent des outils, c’est le début de la Préhistoire pour eux (c’est bon à retenir dans le cas d’un univers fantasy, non  ?).

Au sein même de cette période, on sépare souvent les choses en deux. Il y a la Préhistoire, qui est définie par la prédation (chasseur, cueilleurs, pêcheurs, souvent nomades, et qui utilisent la production naturelle mais sans la contrôler) et qui correspond donc au Paléolithique; ainsi que la Protohistoire, qui est définie par la production et la maîtrise des ressources naturelles, et qui englobe donc le Néolithique et l’âge de bronze.

Pourquoi c’est important pour un univers fantasy ? Parce qu’il faut que vous sachiez comment vous voulez que vos peuples se conduisent. Est-ce qu’ils chassent en suivant les troupeaux ? Alors c’est une tribu du Paléolithique. S’ils ont des enclos avec des moutons, c’est un clan du Néolithique. Et même si vous n’utilisez pas ce savoir pour vos personnages principaux, vous pouvez imaginer qu’une autre espèce pourrait avoir évolué jusqu’à l’âge de pierre, en dehors des humains.

 

Antiquité

On considère que l’Antiquité démarre à partir de l’invention de l’écriture vers 3300-3200 avant J.C. et continue jusqu’à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476. Chose très intéressante, on parle souvent de l’Antiquité en Europe, mais elle a également existé en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Et surtout, elle n’était pas la même partout !

Autre point amusant, l’Antiquité n’a pas commencé pour tout le monde au même moment. Puisqu’on considère que c’est une période qui démarre à l’invention de l’écriture, et que tous les territoires n’ont pas obtenu ce savoir en même temps, il y avait des endroits qui en étaient encore à la Préhistoire alors que certains étaient entrés dans l’Antiquité depuis un moment !

Quand on pense à l’Antiquité, on imagine tout de suite les temples grecs ou les grands théâtres romains. Mais les premières régions à se développer, c’est l’Egypte et la Mésopotamie ! C’est à cet endroit que se créent les premières villes, puis les premiers pays. L’Egypte est d’ailleurs la première nation, grâce à la volonté d’une monarchie unifiée, du bord du Nil jusqu’à aussi loin que nécessaire pour obtenir les ressources dont ils ont besoin.

En Mésopotamie, c’est le pays de Sumer qui se développe, là où il y a actuellement l’Irak. C’était une nation centrée autour de la sagesse, et aujourd’hui on l’utilise encore comme référence. C’est ici qu’est née l’écriture cunéiforme.

L’Antiquité classique, celle qu’on connaît avec les grecs et les romains, a commencé vers 776 avant J.C., la date présumée des premiers jeux olympiques. Donc presque 2500 ans après le début de l’Antiquité !

Comme vous pouvez vous en douter en voyant que l’Egypte fait autant partie de cette période que la Grèce antique, au sein de la même époque chaque territoire était bien différent. Mais dans tous les cas, nous retrouvons la définition de “civilisation” par G. Childe en 1950 : présence de villes, de travailleurs spécialisés, de surplus de production, société hiérarchisée en plusieurs classes, présence d’un État, de monuments publics, d’échanges à longue distance, d’un art, d’une écriture, d’un savoir scientifique. Même si, évidemment, ce n’était pas encore au niveau de ce qu’on connaît aujourd’hui.

La plupart des univers de fantasy se concentrent sur cette période ou sur le Moyen-Âge, car ce sont des époques mythifiées avec moult légendes, de quoi inspirer plus d’un écrivain ! C’est aussi quelque chose de dommage ! Parce qu’avec une histoire aussi grande et aussi riche que la nôtre, garder des œillères pour ne connaître qu’un seul morceau de notre culture est bien triste.

 

 

Moyen-Âge

On arrive à la période la plus représentée dans les univers de fantasy. Après tout, qui ne connaît pas d’univers de “medieval fantasy” ? De Dongeon & Dragon à Game of Thrones, on est tous très familiers avec cette période. Enfin c’est ce qu’on pense… Car encore une fois, quand on parle de cette époque, on ne pense qu’à l’Europe, alors que le Moyen-Âge asiatique était très différent…

C’est une époque assez courte par rapport aux précédentes, elle n’a duré que 1000 ans, du Ve au XVe siècle. On dit qu’elle se termine avec la Renaissance et les Grandes Découvertes (avec des majuscules, s’il vous plaît !). Pour expliquer un peu le contexte et ce qu’il se passe, revenons sur la chute de l’Empire romain d’Occident, qui marque la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-Âge. Pour faire court, suite à cet événement, les tribus barbares et les califats musulmans ont commencé à prendre possessions de certaines terres qui étaient autrefois à Rome, et cela a eu une sacré répercussion sur l’Europe ! Mais à l’Ouest, l’influence a perduré et a réussi à survivre, changeant de nom pour devenir l’Empire byzantin. De Rome on garde la langue, le latin, et on crée beaucoup d’institutions romaines. C’est aussi l’expansion du christianisme, avec l’installation de nombreux monastères.

On a tendance à dire que le Moyen-Âge est une période sombre durant laquelle on perd beaucoup de savoirs de l’Antiquité. Pourtant c’est faux ! Beaucoup d’écrits, notamment des traités de médecine, sont conservés et traduits. Et il y a aussi beaucoup d’innovations, notamment dans l’agriculture ! C’est aussi vers l’an Mil (mille en ancien français) que naît le principe de seigneurie pour que le roi ne gère pas tout seul chaque territoire, mais qu’ils ne soient pas laissés uniquement aux nobles non plus. C’est un peu l’ancêtre des maires.

La plupart des récits de medieval fantasy se déroulent environ entre l’an Mil et le XVe siècle, ou un équivalent mais dans un autre monde. C’est le moment rêvé pour écrire des histoires de chevalerie, d’aventuriers en quête de trésors, etc… C’est peu original, mais ça reste une valeur sûre, car c’est une période que tout le monde connaît.

 

Et qu’en est-il de la Renaissance ? L’Époque moderne ? L’Époque contemporaine ? Le futur ? Nous verrons tout cela dans un prochain article, car celui-ci commence à être très long !

N’hésitez pas à nous faire savoir si ça vous a plu, nous on se donne rendez-vous bientôt pour la suite !

Des bisous !

Une réflexion sur “Créer un univers fantasy – Choisir la période 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *